Direction Judith Zagury

Après avoir suivi les cours de l’école de théâtre Diggelmann, elle se forme notamment lors de stages professionnels organisés par le Théâtre Vidy- Lausanne, auprès de metteurs en scène tels que Joël Jouanneau ou André Engel. Elle travaille également avec plusieurs grands noms du théâtre ou de l’écran (Roland Amstutz, Gérard Desarthe, André Wilms, Emmanuelle Béart, Luc Bondy, Robert Enrico). En tant que cavalière, elle se forme en art équestre auprès de Michel Henriquet, ainsi qu’en éthologie équine au Haras national suisse et à l’université de Rennes.

En 2002, elle fonde avec Shantih Breikers l’Ecole-Atelier ShanJu, baptisée ainsi en écho à leurs deux prénoms. Co-directeurs de l’école, ils se consacrent également à l’enseignement et à la mise en scène.

En 2014, elle obtient son Certificate of advancedstudies (CAS) en Dramaturgie et performance du texte à l’Université de Lausanne. Son sujet de mémoire est alors en lien avec l’éthique animale. La relation homme-animal demeure au centre du travail de la Compagnie ShanJu lorsque celle-ci crée Paradoxes et Présences (2016).

En 2017, la Compagnie investit à deux reprises le Théâtre Vidy-Lausanne avec ses animaux – lors du week-end Etre bête(s) mené par l’écrivain Antoine Jaccoud en avril et à l’occasion des 70 ans d’Hermès Suisse en octobre. Elle créée la même année ShanjuLab, un laboratoire de recherche théâtrale sur la présence animale. En juin 2018, au même endroit, Judith co-crée avec Laetitia Dosch et Yuval Rozman le spectacle HATE, un duo avec un cheval.

En 2019, la Fondation vaudoise pour la culture décerne le prix de l’éveil à l’Ecole-Atelier Shanju. La même année, dans le cadre de l’inauguration du centre Hermès de San Francisco, Judith Zagury présente Surgissements, une performance qu’elle interprète avec un cheval.